Accueil \ La mutualisation de compétences, comment ça marche ?

LA MUTUALISATION DE COMPÉTENCES, COMMENT ÇA MARCHE ?

Mutualiser ses compétences dans un Groupement d’Employeurs, ou adhérer à un groupement pour recruter des compétences à temps partiel, suscitent souvent beaucoup de questions.

Pour vous prouver que la mutualisation de compétences et le partage de salariés sont simples comme bonjour, nous retraçons ici votre expérience de Vénétis, du processus de recrutement ou d’adhésion, au parcours salarié ou adhérent, avant d’aborder l’après Vénétis, ce qu’il se passe si vous quittez notre groupement.

LES PROCESSUS DE RECRUTEMENT ET D'ADHÉSION

Côté Candidats

Candidat Zebre

Je sais quelles sont mes compétences et où et comment je veux travailler.
Le temps partagé est fait pour moi, je postule chez Vénétis en 5 minutes chrono !

Au plus tard une semaine après avoir postulé, je reçois une réponse de Vénétis. Dans cet e-mail, on m’indique si ma candidature a été retenue ou non.

Après un 1e échange téléphonique, je suis convié.e à un 1e entretien physique. Si mon 1e entretien s’est bien passé, je rencontre une 2e personne de l’équipe. Je pose les questions que j’ai oublié de poser lors du 1e entretien et je confirme mon envie de rejoindre Vénétis à temps partagé !

Dans les jours qui suivent, je rencontre les entreprises adhérentes de Vénétis qui ont besoin de mes compétences, et je confirme à Vénétis mon intérêt à travailler pour elles.

Je signe mon CDI, reçois mon pack de bienvenue et démarre une nouvelle aventure professionnelle chez Vénétis !

Côté Entreprises

Entreprise Prospect

J’ai un besoin de compétences de 1 à 3 jours par semaine ou d’une saison. J’aime l’idée de mutualisation de compétences, je contacte Vénétis en 3 minutes.  

Un spécialiste RH de Vénétis vient me rencontrer dans mon entreprise pour analyser mon besoin et m’envoie une proposition à l’issue du rendez-vous.

Je valide la proposition de Vénétis qui active son processus de recrutement.

Je reçois 2 excellent.e.s candidat.e.s, qualifié.e.s et adapté.e.s à mon entreprise. Je fais un choix (qui sera forcément bon !) grâce aux conseils de mon contact chez Vénétis. 

Je signe mon contrat d’adhésion à Vénétis, reçois mon pack de bienvenue et intègre mes nouvelles compétences à mon entreprise !

VOTRE EXPÉRIENCE AU SEIN DE VÉNÉTIS

Les premiers jours

L'intégration

Visite et échanges avec notre salarié.e, conseils et préconisations d’intégration à l’adhérent…
C’est la clé de la réussite !

La période d'essai

La validation de mission

1 à 4 mois (en fonction du poste) après le 1e jour du salarié chez l’adhérent, nous validons la mise à disposition lors d’un entretien tripartite conclu par un repas et une jolie photo  !

Echanges continus

Le suivi qualité

Pour que l’expérience de Vénétis soit optimale, nous sommes à votre écoute toute l’année pour répondre à vos interrogations ou demandes particulières.
Pour renforcer nos liens, nous vous proposons aussi de nous réunir autour d’un café pour échanger sur vos relations adhérent/salarié.e, vos difficultés, vos besoins…

Les performances

Le bilan de mission

Un moment très important pour nos adhérents et nos salariés.
Chaque année, nous validons l’atteinte des objectifs fixés lors de la signature de contrat. 

Le développement

Objectif : 2e année

Rituel primordial pour rester efficace : la fixation des objectifs de l’année suivante.
80% sont quantitatifs, 20% sont qualitatifs. Le tout est validé par les 3 parties. 

Facturation/Paie

La rémunération

A son entrée dans le groupement, l’adhérent règle un droit de 200€. 
Son adhésion annuelle s’élève à 75€.
Chaque mois, il recevra 1 seule facture pour la rémunération de la compétence qu’il a intégrée.
Mode de facturation : heures travaillées x taux horaire brut x taux de facturation (1.7, 1.87, 2 selon si le salarié est ouvrier, ETAM ou cadre).

Le salarié perçoit quant à lui sa rémunération chaque fin de mois.
Il reçoit par la même occasion un seul bulletin de salaire dématérialisé.  

LA FIN DE CONTRAT CHEZ VÉNÉTIS

Chez Vénétis, on vous raconte ce que personne ne vous dit jamais, c’est à dire ce qu’il peut arriver à nos adhérents et à nos collaborateurs après la fin d’un contrat tripartite. 

Sans contraintes, ou presque...

La période d’essai du salarié est de 1 à 4 mois selon le statut. 
Une fois cette période passée, l’adhérent/le salarié, peut accroître ou baisser son engagement envers l’autre parti, ou décider d’arrêter son contrat, avec un préavis de 3 mois, sans justificatif ou coût associé.
L’embauche d’un salarié Vénétis par un adhérent est possible après 1 an de mise à disposition et un droit de sortie dû à Vénétis, s’élevant à 1000€. 

Une solution à tout !

Si la fin de mise à disposition du salarié est souhaitée par l’adhérent, Vénétis s’engage à replacer le salarié chez un autre adhérent (nouveau ou existant), sur le même type de poste et à rémunération équivalente. Sans solution de replacement, une rupture conventionnelle peut être envisagée avec l’accord des 2 partis. 

Le turn-over positif

1053 collaborateurs ont été recrutés par Vénétis depuis 21 ans. 
S’il en reste près de 140 aujourd’hui, c’est tout simplement parce que 85% de nos salariés ont fini par être intégrés chez nos adhérents, à temps plein !

Une adhésion bénéfique toute l'année

Avec 8000 candidat.e.s en vivier, 4000 nouvelles candidat.e.s par an dont 600 rencontré.e.s et sélectionné.e.s par Vénétis, un grand nombre d’entreprises conservent leur adhésion à Vénétis alors même qu’elles n’ont plus de salariés Vénétis chez elles, pour bénéficier de conseils en recrutement et des services de Vénétis (location de salles de réunion, évènements, réseaux…).